| Catégories : Blog conseils.

10 façons efficaces de combattre le mal des transports

Le mal des transports touche plus souvent les femmes que les hommes, et principalement les enfants. Même s’il est bénin, voilà un désagrément qu’on aimerait éviter ! Heureusement, il existe des solutions pour le combattre.

Anticipez votre voyage avec une bonne préparation !

1- Règle n°1, une bonne hygiène diététique ! Pour éviter les vomissements, deux ou trois jours avant le départ, évitez les aliments riches en histamine comme le poisson fumé, le saucisson, les fromages forts, les fraises.. mais aussi la vinaigrette, les boissons gazeuses, le jus d’orange qui eux, favorisent les reflux.

2- Prenez de la vitamine C, matin et soir, deux à trois jours avant de partir. Elle prévient justement la sécrétion d’histamine.

3- Avant le voyage, faites des exercices respiratoires, notamment de la respiration abdominale en inspirant et expirant. Cela permet de mobiliser le diaphragme, et ainsi d’éviter les vomissements.

4- Le stress favorise le mal des transports. Le yoga ou la sophrologie peuvent vous aider à mieux le gérer !

5- Prévoyez des médicaments contre le mal des transports, à tester une semaine avant le départ.

Pendant le trajet

6- Pensez aussi à bien vous hydrater et prenez régulièrement une collation, surtout si le voyage est long.

7- En voiture ou en bus : si c’est possible, conduisez, car cela vous permet d’être vous-même acteur du mouvement. Evitez de faire une activité, notamment de lire.

8- En bateau : juste avant de partir, il est important de manger afin de ne pas souffrir d’hypoglycémie. Favorisez les aliments consistants, les glucides lents (pâtes, riz, fruits secs). Une fois sur le bateau, placez vous à son centre, à l’endroit le plus stable, et regardez l’horizon.

9- En train : mettez-vous dans le sens de marche afin de voir le paysage défiler dans le bon sens.

10- En avion : apprenez à gérer votre stress, en faisant notamment des exercices de respiration. Placez-vous au niveau des ailes : l’avion est plus stable, cela permet d’être moins malade.

Précédent
Suivant